Lire une étiquette de vin

Pourquoi l’étiquette est-elle importante ? 

L’étiquette est la carte d’identité du vin. Elle est obligatoire afin que le vin puisse être commercialisé. À sa première lecture, le consommateur se fait déjà une idée du produit, il est donc essentiel de comprendre ses inscriptions.  

Il faut savoir qu’une étiquette de vin comporte au total huit mentions obligatoires. Une neuvième est attribuée aux vins mousseux, et une dixième pour les vins d’Appellation d’Origine Protégée (AOP) et d’Indication Géographique Protégée (IGP). Ces mentions permettent de réglementer, contrôler l’origine, mais aussi bien sûr, choisir son vin.

 

Les mentions obligatoires  

 

Nom de l’embouteilleur 

L’embouteilleur est une personne physique ou morale qui procède pour son compte à l’embouteillage. Son nom doit être inscrit sur l’étiquette, avec la mention « mis en bouteille par » ou simplement « embouteilleur ».

Indication de provenance

C’est l’indication de l’endroit où les raisins ont été récoltés et vinifiés. Exemple : « vin de France », « produit en France ».

Dénomination de vente

Lorsque le vin bénéficie d’une AOP ou d’une IG, le nom du produit (le vin) peut être remplacé par cette appellation. Elle indique alors que le vigneron a respecté les règles du cahier des charges associé à cette l’appellation. Le cahier des charges mentionne beaucoup de critères liés à la « typicité du terroir » et à l’intervention de l’homme à la vigne et aux chais. Chaque appellation bénéficie de son propre cahier des charges. 

Volume nominal

C’est l’indication faite en litres ou centilitres. Les bouteilles classiques de vins ont un volume de 75cl, pour les bouteilles de vin jaune le dosage est de 62cl.

Indication de la teneur en alcool

La richesse du vin en alcool est définie par le TAVA, qui signifie « Titre Alcoométrique Volumique Acquis ». Il est obligatoire que l’étiquetage fasse apparaître le titre alcoométrique. Il ne doit être ni supérieur ni inférieur de plus de 0,5% vol au titre déterminé par analyse. En général, les vins titrent entre 8% et 15% d’alcool. Ce taux varie en fonction du terroir, de l’exposition au soleil et du cahier des charges. À présent, il est obligatoire d’inscrire une mention sanitaire concernant les femmes enceintes, généralement représentée par un pictogramme.

Les allergènes : la mention des allergènes devient obligatoire lorsque des substances telles que les sulfites, les œufs, produits à base d’œufs, lait ou produits à base de lait, sont détectables. Cela est valable pour n’importe quelle denrée alimentaire, pas seulement pour les vins et spiritueux.  

La teneur en sucre : indiquer la teneur en sucre est obligatoire pour les vins pétillants. En fonction du type de vin désiré, le dosage diffère :

·       doux : + de 50 grammes de sucre par litre

·       demi-sec : entre 32 et 50 grammes de sucre par litre

·       sec : entre 17 et 32 grammes de sucre par litre

·       extra dry : entre 12 et 17 grammes de sucre par litre

·       brut : moins de 12 grammes de sucre par litre

·       extra brut : entre 0 et 6 grammes de sucre par litre

 

Le numéro de lot

Il s’agit de l’ensemble des produits élaborés dans les mêmes conditions. Le numéro de lot est composé de chiffres ou de lettres, précédé de la lettre « L », sauf si la mention se distingue nettement des autres indications d’étiquetage.

 

Les mentions facultatives

 

Nom du Domaine

Même si le contraire semble évident, le nom du Domaine ou du Château n’a pas l’obligation d’être mentionné. Parfois, le graphisme de l’étiquette permet à lui seul de reconnaitre le domaine.  

Millésime et cépage

Le millésime correspond à l’année de vendange des raisins qui ont servi à la vinification. Celui-ci n’est pas obligatoire car tous les vins ne sont pas millésimés : il faut que 85% des raisins utilisés pour la production du vin soient récoltés durant l’année indiquée. Lorsque le millésime bénéficie d’une bonne note, c’est un gage de qualité pour le consommateur ; il peut s’appuyer sur cet indicateur pour sélectionner ses vins. Il faut cependant avoir en tête que beaucoup de domaines lors des mauvais millésimes, ne conservent que les bons raisins de cette « mauvaise année » et donc la production finale est tout aussi bonne que lors des bons millésimes.

Autres mentions relatives aux méthodes de production

Les mentions telles que « élevé en fût » ou « vieilli en fût » peuvent être utilisées si le vin a été fermenté, élevé ou vieilli dans un récipient en bois pendant au minimum 6 mois, pour 50% de son volume. Il ne doit pas avoir été en contact avec des copeaux de chêne. Ces mentions sont parfois suivies du nom du bois de la barrique. Ce n’est pas toujours un gage de qualité : certains vignerons emploient cette méthode pour masquer des défauts.  

 

Médailles 

Parfois, des récompenses sont présentes sur l’étiquette : ce sont des médailles qui signifient que le vin a participé à un concours, et qu’il a été primé. Les concours sont un indicateur, mais il faut là encore se méfier, le jury n’est pas forcément constitué de professionnels. 

 

Certifications 

Certains domaines proposent des viticultures alternatives, toutes basées sur l’idée de produire des vins plus respectueux de la nature. Il existe de plus en plus de certifications. Parmi elles, la viticulture biologique représentée par le logo biologique de l’Union Européenne ou celui de l’Agriculture Biologique. La Biodynamie quant à elle est symbolisée par le label Demeter ou Biodyvin.

Le label Terra Vitis, lui, met en avant les vins produits en viticulture raisonnée. Quant au label HVE, Haute Valeur Environnementale, il certifie que l’exploitation est engagée dans des démarches respectueuses de l’environnement. Mais il en existe d’autres, comme par exemple, le Vin Vegan, Les Vins Natures, et les Vins Sans Sulfites.

 

Les Classements :

Enfin, le vin peut être classé « Grand Cru Classé ». « Premiers Grands Crus A » « Premiers Grands Crus B » « Premier Grand Cru Supérieur » « Second Cru » … Ce classement peut provenir du classement effectué en 1855 comme pour les vins du Médoc, du classement des Crus Classés de Graves, de celui de St Emilion ou bien encore de Pomerol.

Les Crus Bourgeois et les Crus Artisans sont également des classements que vous pouvez prendre en considération lors de vos sélections.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour sélectionner vos bouteilles de vin. Chaque méthode est acceptée, l’esthétisme, le millésime, la certification… le plus important se produit lors de la dégustation et c’est à ce moment-là que vous saurez si vous avez fait le bon choix.

Stockage optimal des vins

Plus d'un million de bouteilles stockées

Un prix juste

Dans le respect du travail de nos vignerons

Livraison soignée en 24h

Commandez avant 13h pour une livraison le lendemain en Ile de France

Origine des vins garantie

En provenance directe des producteurs ou de leurs agents